Thousand Windows (French translation)

Advertisements
Proofreading requested
English

Thousand Windows

As I walk around the lonely town
The cloak of night wears a moonlit gown
The lamps reflect my dreams
In the rainy streets of lovers' streams
 
Strangers pass me by, where do they go
To say goodbye or to say hello?
To empty rooms alone
Or to arms that long to seem them hold?
 
As a thousand windows light the shadows of the night
And a thousand rooms are hidden from my sight
With the young, the old, the lonely and the lovers there
Does the city have no time to care?
 
In the busy crowd that hurries by
Do strangers care if you laugh or cry?
But then, of course it's true
That the passerby has troubles too
 
On the road of life, where we belong
You hope someday, someone comes along
Through light, the windows of
Hearts that long to find their own true love
 
As a thousand windows light the shadows of the night
And a thousand rooms are hidden from my sight
With the young, the old, the lonely and the lovers there
Does the city have no time to care?
 
Submitted by DanielZDanielZ on Sun, 24/02/2019 - 15:34
Align paragraphs
French translation

Un millier de fenêtres

Alors que je marche dans la ville solitaire,
La cape de la nuit porte une robe éclairée par la lune.
Les lampes reflettent mes rêves
Dans les rues mouillées où passent une foule d'amoureux.
 
Des étrangers passent devant moi. Où vont-ils
Pour dire au revoir ou pour dire bonjour?
Vers des salles vides, seuls
Ou aux bras de ceux qui ont très envie de tenir quelqu'un?
 
Alors qu'un millier de fenêtres éclairent les ombres de la nuit
Et qu'un millier de salles sont cachées de ma vue,
Là-bas, avec les jeunes, les vieux, les solitaires et les amoureux.
Est-ce qu'en ville on n'a pas le temps de prendre soin des autres?
 
Parmis la multitude de gens occupés qui se dépèchent,
Est-ce que les étrangers se soucient si tu ris ou si tu pleures?
Mais alors, bien sûr c'est vrai
Que le passant a aussi des ennuis.
 
Sur la route de la vie, là où tu es,
Tu espères parfois que quelqu'un t'accompagne.
A travers la lumière, fenêtres ouvertes,
Les cœurs ont très envie de trouver chacun leur véritable amour .
 
Alors qu'un millier de fenêtres éclairent les ombres de la nuit
Et qu'un millier de salles sont cachées de ma vue,
Là-bas, avec les jeunes, les vieux, les solitaires et les amoureux.
Est-ce qu'en ville on n'a pas le temps de prendre soin des autres?
 
Submitted by alain.chevalieralain.chevalier on Tue, 05/03/2019 - 17:25
The author of translation requested proofreading.
It means that he/she will be happy to receive corrections, suggestions etc about the translation.
If you are proficient in both languages of the language pair, you are welcome to leave your comments.
Comments