Håkan Hellström - Tro och tvivel (French translation)

French translation

Du foi et du doute

L'année -94 j'avais un emploi fixe aux Pååls bagerier (Les boulangeries de Påål)
Jusqu'à que j'ai commencé boire Tequila et suis devenu batteur dans un nouvel orchestre
Et puis les gens de Pååls ont dit que quelques uns seraient mis à la porte
Et ca voulait dire Karl-Johan, Andreas et moi
Je n'avais pas d'enfants à cette époque, mais Karl-Johan en avait deux
Alors c'était difficile pour lui
 
En Långedragspaviljongen (le pavillon de Långedrag), il y avait presque toujours le noir dans les pensées
Là où j'était assis presque toujours avec les retraités pendant la saison nautique
Et on a vu les jeunes et les oublieux, dans les bateaux et dans les bras les uns des autres
Et on pensait que "Le blâme et la douleur est encore à venir pour vous"
 
Je m'ai suis mis en genoux autant de fois dans cette ville
Mais je te jure que j'ai entendé l'Armée du Salut chanter de laisser tout derrière soi
La prèmiere fois que j'ai te vu
Et je te jure que j'ai entendé les camions de la grande route causer du bruit en passant
La nuit où on a dit adieu à tout le merde qu'on a vecu ici
 
Lena voulait aller loin des grues mécaniques et des clubs indie
C'était en ce temps- là Lena, maintenant je veux toujour y rester
Et mon petit fils sourit aux hommes prostitués
Quand on passe main dans la main, oh Fiskekyrkan (L'église de poisson)
Oh, quand même Hurricane
Quand on écrivait de moi dans les journaux tu as dit la verité:
"N'oublie jamais de moi Håkan, le banc de parc est jamais loin"
 
Mais le vieux bon temps, désormais il ne reviendra jamais
Mais je te jure que chaque ivrogne sur chaque banc dans chaque coin
Nous a salué, la nuit où je t'ai trouvé
Et je te jure que je n'avait jamais vu les étolies plus clairement dessus
La nuit où on a dit adieu à tout le merde qu'on a vecu ici
 
Submitted by hannalinneajosefina on Sat, 17/02/2018 - 21:44
Swedish

Tro och tvivel

More translations of "Tro och tvivel"
See also
Comments