Im Ascheregen (traducción al Francés)

Advertisements
traducción al Francés

Dans la pluie de cendres

Ceci n'est pas un adieu, car je n'ai jamais été le bienvenu
Je veux partir et ne jamais revenir
Pas de bon vent, je ne veux pas vous connaître
La ville doit brûler (brûler, brûler, brûler)
 
Et encore partir depuis le début, le pied sur l'accélérateur, direction bonne année
Partir de suite, sans soucis, rouler sans grand but direction le futur
Partir de toujours juste vivre sans grands dangers
Chaque nuit : Je ne dors qu'en essayage de couchage pour le cercueil
Je balance une allumette dans l'air sur le reste de ma vie
et jette un regard en arrière que pour voir vos bâtiments brûler
dans la pluie de cendres
Regarde comme les plans sont désintégrés
Au lieu de brûler à petit feu, vaut partir d'un boum,
ah!
 
Un tiers de fioul, deux tiers d'essence
Les yeux et les cœurs sont de la dynamite
Un tiers de fioul, deux tiers d'essence
Fatigué avec un plan, avec un but
 
Je suis sur le départ, je sors
monte le son de la radio, monte la colline et
la laisse périr
la laisse périr
la laisse périr
 
Je suis sur le départ, je sors
monte le son de la radio, monte la colline et
la laisse périr
la laisse périr
la laisse périr
 
De nouveau l'eau bénite se raréfie pour les habitants de la ville des partisans du non
De nouveau le prêtre parle intarissablement et nous sommes condamnés à échouer
Passé l'attente pour rien du jour, qui n'arrivera jamais
Je suis parti en voiture, c'est parti et je commence depuis le début
Pas de pas en arrière, ne prends pas de règles d'ici
je regarde trop longtemps dans l'abîme et il me regarde en retour ; la chaleur étouffe
Plutôt un nouveau départ que ce que promet l'ancien
A plus jamais et merci pour rien, merci pour rien
 
Un tiers de fioul, deux tiers d'essence
Les yeux et les cœurs sont de la dynamite
Un tiers de fioul, deux tiers d'essence
Fatigué avec un plan, avec un but
 
Je suis sur le départ, je sors
monte le son de la radio, monte la colline et
la laisse périr
la laisse périr
la laisse périr
 
Je suis sur le départ, je sors
monte le son de la radio, monte la colline et
danse dans la pluie de cendres
danse dans la pluie de cendres
danse dans la pluie de cendres
 
Ceci n'est pas un adieu, car je n'ai jamais été le bienvenu
Je veux partir et ne jamais revenir
Pas de bon vent, je ne veux pas vous connaître
La ville doit brûler (brûler, brûler, brûler)
 
Ceci n'est pas un adieu, car je n'ai jamais été le bienvenu
Je veux partir et ne jamais revenir
Pas de bon vent, je ne veux pas vous connaître
La ville doit brûler (brûler, brûler, brûler)
 
Publicado por Cornelia90 el Vie, 13/03/2015 - 10:15
Added in reply to request by xAndrex
Alemán

Im Ascheregen

Comentarios