French National Anthem – La Marseillaise (version longue) ( ترجمۀ چینی)

فرانسوی
A A

French National Anthem – La Marseillaise (version longue)

Allons enfants de la Patrie,
Le jour de gloire est arrivé !
Contre nous de la tyrannie,
L'étendard sanglant est levé, (bis)
Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats ?
Ils viennent jusque dans vos bras
Égorger vos fils, vos compagnes !
 
Aux armes, citoyens,
Formez vos bataillons,
Marchons, marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons !
 
Que veut cette horde d'esclaves,
De traîtres, de rois conjurés ?
Pour qui ces ignobles entraves,
Ces fers dès longtemps préparés ? (bis)
Français, pour nous, ah ! quel outrage !
Quels transports il doit exciter !
C'est nous qu'on ose méditer
De rendre à l'antique esclavage !
 
Aux armes, citoyens,
Formez vos bataillons,
Marchons, marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons !
 
Quoi ! des cohortes étrangères
Feraient la loi dans nos foyers !
Quoi ! ces phalanges mercenaires
Terrasseraient nos fiers guerriers ! (bis)
Grand Dieu ! par des mains enchaînées
Nos fronts sous le joug se ploieraient
De vils despotes deviendraient
Les maîtres de nos destinées !
 
Aux armes, citoyens,
Formez vos bataillons,
Marchons, marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons !
 
Tremblez, tyrans et vous perfides
L'opprobre de tous les partis,
Tremblez ! vos projets parricides
Vont enfin recevoir leurs prix ! (bis)
Tout est soldat pour vous combattre,
S'ils tombent, nos jeunes héros,
La terre en produit de nouveaux,
Contre vous tout prêts à se battre !
 
Aux armes, citoyens,
Formez vos bataillons,
Marchons, marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons !
 
Français, en guerriers magnanimes,
Portez ou retenez vos coups !
Épargnez ces tristes victimes,
À regret s'armant contre nous. (bis)
Mais ces despotes sanguinaires,
Mais ces complices de Bouillé,
Tous ces tigres qui, sans pitié,
Déchirent le sein de leur mère !
 
Aux armes, citoyens,
Formez vos bataillons,
Marchons, marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons !
 
Amour sacré de la Patrie,
Conduis, soutiens nos bras vengeurs
Liberté, Liberté chérie,
Combats avec tes défenseurs ! (bis)
Sous nos drapeaux que la victoire
Accoure à tes mâles accents,
Que tes ennemis expirants
Voient ton triomphe et notre gloire !
 
Aux armes, citoyens,
Formez vos bataillons,
Marchons, marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons !
 
Nous entrerons dans la carrière
Quand nos aînés n'y seront plus,
Nous y trouverons leur poussière
Et la trace de leurs vertus (bis)
Bien moins jaloux de leur survivre
Que de partager leur cercueil,
Nous aurons le sublime orgueil
De les venger ou de les suivre
 
(couplet pour les enfants 2e)
 
Enfants, que l'Honneur, la Patrie
Fassent l'objet de tous nos vœux !
Ayons toujours l'âme nourrie
Des feux qu'ils inspirent tous deux. (Bis)
Soyons unis ! Tout est possible ;
Nos vils ennemis tomberont,
Alors les Français cesseront
De chanter ce refrain terrible :
 
Aux armes, citoyens,
Formez vos bataillons,
Marchons, marchons !
Qu'un sang impur
Abreuve nos sillons !
 
ارسال‌شده توسط GulalysGulalys در تاریخ جمعه, 12/10/2012 - 22:17
آخرین ویرایش توسط FloppylouFloppylou در تاریخ سه‌شنبه, 19/02/2019 - 10:05
ترجمۀ چینیچینی (آوازی)
تراز پاراگراف‌ها

马赛曲

Versions: #1#2
第一节
前进,祖国儿女,快奋起,
光荣的一天等着你!
你看暴君正在对着我们
举起染满鲜血的旗!(兩遍)
听见没有?凶残的士兵
嗥叫在我们国土上,
他们冲到你身边,
杀死你的妻子和儿郎。
 
副歌
武装起来,同胞,
把队伍组织好!
前进!前进!
用肮脏的血
做肥田的粪料!
 
第二节
这一帮卖国贼和国王,
都怀着什么鬼胎?
试问这些该死的镣铐,
究竟准备给谁戴?(兩遍)
法兰西人,给我们戴啊!
奇耻大辱叫人愤慨!
是可忍孰不可忍,
要把人类推回奴隶时代!
 
副歌
 
第三节
什么!这一帮外国鬼子,
在我们家乡称霸!
什么!我们高贵的战士,
竟被雇佣兵殴打!(兩遍)
难道要我们缚住双手,
屈服在他们脚底下!
难道我们的命运
要由卑鄙的暴君来管辖?
 
副歌
 
第四节
发抖吧!暴君,卖国奸人,
无耻的狗党狐群!
发抖吧!卖国的阴谋,
终究要得到报应!(兩遍)
全车都是上阵的战士,
前仆后继有少年兵,
法兰西不断出新人,
随时准备杀敌效命!
 
副歌
 
第五节
法兰西人,宽宏的战士,
要懂得怎样斗争!
宽恕可怜的牺牲品,
他们后悔打我们。(兩遍)
可是那些嗜血的暴君
和部耶的同党,
这一伙虎豹豺狼,
竟然撕裂母亲的胸膛!
 
副歌
 
第六节
祖国神圣的爱,
请指引和支持我们报仇!
自由,亲爱的自由请你和
你的保卫者同战斗。(兩遍)
但愿在你雄伟的歌声中,
旗开得胜建奇功。
让垂死的敌人看看:
你的胜利、我们的光荣!
 
副歌
 
第七节
当我们开始走进生活,
前辈们已经不在;
我们去找他们的遗骸,
他们的英雄气概。(兩遍)
我们不羡慕侥幸偷生,
愿意与他们分享棺材;
为他们报仇或战死,
就是我们最大的光彩!
 
副歌
 
تشکر!
ارسال‌شده توسط 马列托主义者马列托主义者 در تاریخ یک‌شنبه, 09/05/2021 - 06:08
دیدگاه نویسنده:

可唱版譯文

دیدگاه‌ها
Read about music throughout history