Publicité

Bahebak Ya Lebnan( بحبك يا لبنان ) (traduction en français)

  • Artiste: Fairuz (فيروز | نهاد وديع حداد‎‎‎, Fairouz, Fairouze)
  • Chanson: Bahebak Ya Lebnan( بحبك يا لبنان ) 5 traductions
  • Traductions : anglais, arménien, français, persan, translittération
  • Demandes: turc
Relecture demandée par l’auteur·e

Bahebak Ya Lebnan( بحبك يا لبنان )

بحبك يا لبنان
يا وطني بحبك
بشمالك بجنوبك
بسهلك بحبك
 
تسأل شو بني
و شو اللي ما بني
بحبك يا لبنان يا وطني
 
عندك بدي إبقى
و يغيبوا الغياب
إتعذب و إشقى
و يا محلا العذاب
 
و إذا إنتا بتتركني
يا أغلى الأحباب
الدنيي بترجع كذبة
و تاج الأرض تراب
 
بفقرك بحبك
و بعزك بحبك
أنا قلبي عاإيدي
لا ينساني قلبك
 
و السهرة عا بابك
أغلى من سني
و بحبك يا لبنان يا وطني
 
سألوني شو صاير ببلد العيد
مزروعة عالداير نار و بواريد
قلتلن بلدنا عم يخلق جديد
لبنان الكرامي و الشعب العنيد
 
كيف ما كنت بحبك
بجنونك بحبك
و إذا نحنا إتفرقنا
بيجمعنا حبك
و حبة من ترابك بكنوز الدنيي
و بحبك يا لبنان يا وطني
 
Publié par bdaudbdaud le Mar, 16/12/2008 - 09:41
Dernière modification par RadixIceRadixIce le Lun, 04/06/2018 - 22:27
traduction en françaisfrançais (poétique, chantable)
Aligner les paragraphes
A A

Je t'aime ô mon liban

Je t'aime, ô mon Liban
Ô ma patrie, je t'aime,
Par le nord, par le sud,
Par les plaines, je t'aime.
 
Vous demandez, ce qui m'arrive,
Ce qui ne m'arrive pas ?
Je t'aime, ô mon Liban, ô ma patrie,
 
Auprès de toi,
Je resterai même si nombreux s’exileront,
Souffrir et endurer
Ô ces douces les souffrances.
 
Et si toi, mon préféré, tu venais à me lâcher,
le monde ne serait plus que mensonge !
Même dans votre folie je t'aime, parce que votre amour nous recueille ensemble,
Quand nous sommes dispersés et un grain de votre sol égales les trésors du Monde.
 
Dans ta faiblesse, je t'aime,
Dans ta splendeur, je t'aime,
J’ai mon cœur dans la main,
Ne me laisse pas tomber !
 
Une seule soirée devant ta porte ,
m’est plus précieuse qu’une année en exil !
Je t'aime, ô mon Liban, ô ma patrie.
 
Ils m’ont demandé ce qui se passe dans le pays des fêtes,
Devenu feu et bombardement,
Je leur ai répondu que mon pays était entrain de renaître :
le Liban digne au peuple battant !
 
Comment ne pas t'aimer ?
Dans tous tes états, je t'aime,
Et si de toi nous nous séparons,
Nous nous réunissons, mon amour,
Même quand tu deviens fou, et un seul grain de ton sable vaut le monde entier!
Je t'aime, ô mon Liban, ô ma patrie.
 
Publié par blablablablablablablablablabla le Lun, 21/10/2019 - 13:19
Commentaires de l’auteur·e :

N'hésitez pas à corriger.

L’auteur·e de cette traduction a demandé une relecture. Cela signifie qu’il ou elle sera ravi·e de recevoir des remarques, corrections, suggestions, etc. Si vous avez des notions dans ces deux langues, n’hésitez pas à ajouter un commentaire.
Commentaires