City of New Orleans (traduction en français)

Advertisements
traduction en français

La ville de La Nouvelle Orléans

Versions : #1#2
Voyager sur le « Nouvelle-Orléans »,
Illinois Central, le train du lundi matin,
C'est quinze voitures et quinze voyageurs qui piaffent,
Trois conducteurs et vingt-cinq sacs de courrier,
Embarqués le long de cette odyssée vers le sud.
Le train part de Kankakee,
Roule près de maisons, de fermes et de champs,
Passe devant d'autres trains sans nom,
Et d'entrepôts bondés de vieux hommes noirs,
Et de ces cimetières d'automobiles rongées par la rouille.
 
Bonjour Amérique, comment vas-tu ?
Eh, tu ne me reconnais pas, je suis ton propre fils,
Je suis le train qu'ils appellent « Nouvelle-Orléans »
Et j'aurai fait 500 milles quand le jour sera fini.
 
Jouant aux cartes avec les vieux du wagon-bar,
Un penny le point et personne pour noter le score.
Passe-moi la bouteille dans le sac en papier
Sens-tu les essieux gronder sous le plancher ?
Et les porteurs de malles, et les fils d'ingénieurs
Qui montent les tapis volants en acier de leurs pères,
Les mères qui bercent doucement leurs enfants endormis.
Eux ne ressentent rien d'autre que le rythme des rails.
 
Bonjour Amérique, comment vas-tu?
Dis-moi que tu ne me connais pas, mais je suis ton fils
Je suis le train qu'ils nomment "ville de Nouvelle Orleans"
Je serai cinq cents miles plus loin quand le jour sera fini.
 
La nuit tombe sur le train « Ville de Nouvelle-Orléans »,
Changement de wagon à Memphis, Tennessee,
À mi-chemin. Nous serons à la maison demain matin.
Dans la nuit du Mississippi, on descend droit vers la mer.
Les villes et les gens semblent disparaître dans un mauvais rêve,
Et les rails d'acier n'ont encore pas entendu les nouvelles
Le conducteur chante encore ses chansons et
Il demande aux passagers de reprendre le refrain...
Ce train a le blues des chemins de fer qui disparaissent.
 
Bonjour Amérique, comment vas-tu?
Dis-moi:" tu ne me connais pas, pourtant je suis ton fils,
Je suis le train qu'on appelle "ville de Nouvelle Orleans"
J'aurai fait cinq cents miles quand le jour sera fini.
 
Publié par alain.chevalier le Ven, 04/05/2018 - 20:26
anglais

City of New Orleans

Plus de traductions de « City of New Orleans »
Willie Nelson: Top 3
Commentaires