Advertisement

All Ships (traduction en français)

Advertisement
traduction en français

Pleines voiles

Tu t'embarques à toute heure
Cependant, mon malheur
Atteint son zénith... atteint son zénith
La cruauté de la vue qui s’offre à nos yeux
Atteint son zénith... atteint son zénith
 
Si tu pars avec les tiens à pleines voiles
Comment veux-tu que l'on entende nos voix, qu'on se voie ?
Ô mon ancre, mon horizon, mon espoir
Donne-moi lieu d'aspirer
 
Au revoir, aux retrouvailles, à ton retour
Avec tous ces voiliers. Vivement le jour !
 
En admirant les lames d'ici, le vague à l'âme
Atteint son zénith... atteint son zénith
 
Si tu pars avec les tiens à pleines voiles
Comment veux-tu que l'on entende nos voix, qu'on se voie ?
Ô mon ancre, mon horizon, mon espoir
Donne-moi lieu d'aspirer
 
Au revoir, aux retrouvailles, à ton retour
Avec tous ces voiliers. Vivement le jour ! (x3)
 
En attendant que tous accostent. (x3)
 
Publié par benevoliste le Sam, 17/03/2018 - 19:57
Modifié pour la dernière fois par benevoliste le Lun, 19/03/2018 - 15:38
Commentaires de l’auteur(e) :

Je remercie petit élève pour sa participation.

anglais

All Ships

Plus de traductions de « All Ships »
françaisbenevoliste
Sakia: Top 3
Commentaires
petit élève    Dim, 18/03/2018 - 00:49

acmé -> ce n'est vraiment pas un mot qu'on lit tous les jours Regular smile
En plus c'est plutôt employé dans un sens positif, comme "la perfection".
"zénith" serait plus courant tout en restant assez élégant.
Idéalement je mettrais "apogée". C'est la même terminaison que "acmé", mais il n'y a pas le bon nombre de syllabes.
"est à l'apogée" ça pourrait peut-être marcher ?

que l'on entende nos voix, qu'on se voie -> jolie allitération !

Donne une raison d’y croire -> malheureusement il faudrait dire "donne-moi". Bien sûr on peut utiliser la licence poétique, mais le résultat est un peu étrange. Je pensais à quelque chose comme "me laisseras-tu espérer ?" mais il faudrait le remanier pour respecter la forme.

En contemplant les lames aller -> on ne peut pas vraiment utiliser un verbe à l'infinitif avec "contempler", et "aller" ne marche pas très bien avec les lames. Ce qui me viendrait plus naturellement c'est "en voyant les lames déferler" ou "en contemplant les lames qui déferlent"

benevoliste    Dim, 18/03/2018 - 02:47

C’est très gentil.
Encore plus gentil serait si tu commentais les dernières modifications que j'ai apportées ? Merci encore.
Concernant l’acmé et compagnie, j’en viens à me demander s'il valait mieux utiliser un terme exprimant la profondeur extrême comme abysse, relevant du champ lexical maritime aussi.

petit élève    Dim, 18/03/2018 - 03:10

On pourrait utiliser "abysse" ou "les profondeurs" mais ça risquerait de paraître exagéré. "zénith" ça me semble plutôt cohérent avec le reste, personnellement je n'y toucherais pas.

"donner lieu" est plutôt littéraire, "d'y croire" plutôt familier. Le mélange est un peu étrange, mais le sens est clair Regular smile

Tu t'enlèves à toute heure -> Pour ce que j'en sais, le seul usage courant de "enlever" pour "partir" c'est "enlève-toi de là !" ("va-t-en !", "dégage !"), mais même ça c'est beaucoup trop familier par rapport au reste. Il vaudrait mieux choisir un autre verbe, je pense.