Publicités

老幺的故事 (Lǎo Yāo de gùshì) (traduction en français)

老幺的故事

黑色的煤渣 白色的雾
阿爸在坑里不断的挖
养活我们这一家
骄纵的老幺 倔强的我
命运是什么我不懂
都市才有我的梦
纠缠的房屋 单纯的心
坑里的宝藏不再有
为何我们不搬走
沉淀的悸动 醉人的酒
阿爸的嘴角喃喃地说
这里才有老朋友
 
通往坑口的那一条路
不是人生的唯一的方向
晨曦中模糊的脚步声
已忘了最后的一次道别
谁说宠坏的孩子不哭
就在悲剧发生的那一瞬间
泪水吶喊唤不回
阿爸在淹没的矿坑里面
 
淹没的矿坑它淹没了我的梦
淹没的矿坑淹没多少笑容
焚烧的纸钱在狂风中乱飞
过去的回忆抹不去的伤痕
矿工的儿子逃离家乡的老幺
万能的神啊教我该如何祷告
 
在物质文明的现代战场
我得到了一切却失去了自己
再多的梦也填不满空虚
真情像煤渣化成了灰烬
家乡的人被矿坑淹没失去了生命
都市的人被欲望淹没却失去了灵魂
 
淹没的矿坑它淹没了我的梦
淹没的矿坑淹没多少笑容
淳朴的脸孔又再一次想起
心灵的归宿何处挡风遮雨
成长的老幺现在我终于知道
逃离的家乡最后归去的地方
 
Publié par Isaiah ChenIsaiah Chen Sam, 21/03/2020 - 17:29
Dernière modification par Isaiah ChenIsaiah Chen Sam, 24/10/2020 - 23:59
Commentaires:

以下内容摘自唱片文案:

海山、煤山两次矿变,在我脑海中留下一生无法抹灭的回忆。创作这首歌的原始动机完全出自一种旁观者不明究里的悲天悯人。凭着一股狂热,我来到的九份,访问了当地的一些在地人,企图发掘更多矿变发生后对他们造成伤害的事实。出乎我意料的,他们对问题的反应不是激动或悲绝,而是沈淀过的冷静,一种近乎认命的淡然。亲人的死去,固然令人伤痛,但是对矿工而言那是一种宿命;而不是都市人用来大肆渲染的社会问题。

第二次造访九份,是个飘着微雨的下午,整座基隆山被白色的迷雾笼罩着……我想起一个阿婆跟我说过的一句话:挖土碳啊!不是死在坑里,就是死在床上,有什么好可怜的?命哦……就像歌词的一段:

家乡的人被矿坑淹没,失去了生命;都市的人被欲望淹没,却失去了灵魂。

矿工不一定可怜,可怜的很可能是我们。

——————————————

台湾煤矿史:
https://zh.m.wikipedia.org/wiki/%E5%8F%B0%E7%81%A3%E7%85%A4%E7%A4%A6

关于海山煤矿灾变:
https://zh.m.wikipedia.org/wiki/%E6%B5%B7%E5%B1%B1%E7%85%A4%E7%A4%A6

关于煤山煤矿灾变:
https://zh.m.wikipedia.org/wiki/%E7%85%A4%E5%B1%B1%E7%85%A4%E7%A4%A6%E7%...

traduction en françaisfrançais
Aligner les paragraphes

L'Histoire de Lao Yao

Des cendres noires, des brumes blanches,
Père extrayait sans cesse du charbon dans la fosse
Pour supporter toute ma famille.
Moi, Lao Yao, l'arrogant et têtu,
Je ne comprenais pas ce que signifie le destin
Et croyais que mon rêve ne serait qu'en en métropole.
Les maisons entrelacées, un cœur si naïf.
''Il n'y a plus de trésor dans la fosse,
Pourquoi ne déménageons-nous pas?''
Avec palpitations sédimentaires et liqueur enivrante,
Père m'a répondu en murmurant,
''Les vieux amis ne sont qu'ici.''
 
Ce chemin à l'entrée de la fosse
N'est pas la seule direction de vie.
Le faible son des pas à l'aube
Était le dernier adieu presque oublié.
Qui a dit qu'un enfant gâté ne pleure pas?
Au moment où la tragédie a eu lieu,
Aucune larme ni aucun cri ne pouvait rappeler
Père dans la fosse minière submergée!
 
La fosse minière submergée a submergé mon rêve,
La fosse minière submergée a submergé tant de sourires.
Les billets d'enfer brûlants flottaient dans le vent rugissant;
Le souvenir passé, une cicatrice incurable.
Moi, Lao Yao, fils d'un mineur, je me suis échappé de ma ville natale.
Dieu omnipotent, oh, apprends-moi à prier!
 
Au champ de bataille de la civilisation moderne
J'ai tout obtenu mais je me suis perdu.
Aucun rêve ne pourra jamais combler mon vide,
Les vrais sentiments se sont transformés en cendres.
Ces gens-là de ma ville natale ont perdu leurs vies dans la fosse minière submergée;
Ces gens-ci en métropole ont perdu leurs âmes par la submersion de l'envie!
 
La fosse minière submergée a submergé mon rêve,
La fosse minière submergée a submergé tant de sourires.
Je me souviens encore de ces visages peu sophistiqués,
Une maison pour mon coeur, à l'abri de la pluie.
Moi, Lao Yao, je mûris enfin et j'apprends que
La ville natale d'où je me suis échappé est l'endroit où je dois retourner...
 
Merci !

By Isaiah Siegfried Chen

Publié par Isaiah ChenIsaiah Chen Jeu, 05/08/2021 - 13:29
Traductions de « 老幺的故事 (Lǎo Yāo de ... »
français Isaiah Chen
Commentaires
Read about music throughout history