Les Cowboys fringants - L'hiver approche

français

L'hiver approche

Attache ta tuque avec de la broche,
Chérie, l'hiver va être tough c't'année
C'est fini le temps des brioches
On mange de la misère pour souper
Faut que je fasse poser des pneus d'hiver
Sur mon bazou couvert de rouille
A'ec le gaz qui est toujours plus cher
Ils savent qu'ils nous tiennent par les couilles
 
Je joue dans le trafic à toué matins
Avec des millions d'êtres humains
Qui s'battent pour un pouce d'autoroute
Sans trop se demander ce qu'y a au bout'
Tout seuls au fond de leur voiture,
Chantonnant des ballades FM
Sachant comme moi que la vie c'est dur
Mais qu'y faut continuer la game.
 
Pont-Mercier un accident de truck et ça roule pare-chocs à pare-chocs
Code rouge su'l Métropolitain. Jammé ben raide au quotidien
Un gars qui s'fait barrer le chemin, Klaxonne en brandissant son poing
Comme un lion au fond d'une cage. Pogné dans les embouteillages
Allez honnêtes citoyens! Qui rêvez de plages et de club Med
Au milieu de l'hiver canayen. Votre boulot est le seul remède
Mais soyez quand même aux aguets car le burn-out vous court après
Tu travailles mon p'tit chummy, tu vois même pus ta vie passer
 
La terre entière carbure au fric.
Ça l'air qu'on est pas dans' gammic
Parce que dans l'monde des gens importants
Y a pas grand place pour les perdants
Y se contente de nous balancer
À toué heures du jour ou de la nuite
Toute leur conneries de publicité
Pis c'qu'y ont à nous vendre comme bouleshit
 
Dans l'stationnement des centres d'achats
C'est encore le branle-bas de combat
Des chars à un mille à la ronde,
Pis des magasins noirs de monde
Le père Noël vient de débarquer,
On est même pas à' mi-novembre
Le p'tit Jésus doit être déprimé...
Les vendeurs sont revenus dans le temple
 
Payez plus tard, achetez maintenant;
Interac ou argent comptant
Visa, American Express
J'endosse même les chèques de B. S.
Je suis le marchand d'cochonneries,
Le vendeur de rêves à bas prix
L'American Dream en personne
C'est pas cher pour avoir du fun
Allez entrez dans' farandole
Louez pour acheter une belle bagnole
Pas d'intérêt pendant un an
Pis ton cul su' des sièges chauffants
Vos vies plates seront transformées
Par mes illusions emballées
Mais si jamais t'es pas content
Icitte y a pas d'remboursements
 
J'loue ma vie à un employeur,
à coup de journées pis de gouttes de sueur
Quand je pense qu'on fait tout' la putain,
Pour pouvoir se payer des cossins
Et se rendre compte qu'un p'tit rien tout neu'
Ça rend pas le coeur plus joyeux
Parce que le bonheur de toute façon
S'achète pas dan' une boîte de carton
Sauf que devant mon verre de bière vide
Ma gorge est une terre aride
Ça me prendrait donc un p'tit remontant
Pour faire passer mon mauvais temps
Mais j'ai pas une cenne dans les poches
C'tout le temps de même quand l'hiver approche?
 
Publié par toloquta le Mer, 20/06/2018 - 16:54
Modifié pour la dernière fois par Joutsenpoika le Jeu, 21/06/2018 - 00:01
Merci !

 

Traductions de « L'hiver approche »
Les Cowboys fringants: Top 3
Expressions dans « L'hiver approche »
Commentaires