Publicité

L'ultimo ostacolo (traduction en français)

  • Artiste: Paola Turci
  • Chanson: L'ultimo ostacolo 6 traductions
  • Traductions : anglais, espagnol, français, polonais, portugais, russe
Relecture demandée par l’auteur·e
traduction en françaisfrançais
A A

Le dernier obstacle

Arrête-toi
Car il n'est pas l'heure des salutations
Viens ici
Et embrasse-moi pour deux minutes
Regarde-nous
De dehors nous sommes la photographie
Du jour d'un de mes anniversaires
 
Je me souviens de quand tu m'as dit
'N'aie pas peur de trembler'
Car nous sommes des flammes au milieu du vent
Fragiles mais toujours en verticale
 
Peut-être non, ce n'est pas le dernier obstacle
Mais c'est si beau penser à tomber ensemble
Il pleut mais nous sommes hors du danger
Nous arriverons à respirer
Sous le déluge universel
 
Des verres que
S'embuent de nos côtés
À nous écrire
Des mots grands avec un doigt
Des lettres
Qui déteignent seulement aux moitiés
Mais qu'on réecrira encore
 
Car nous sommes des flammes au milieu de vent
Fragiles mais toujours en verticale
 
Peut-être non, ce n'est pas le dernier obstacle
Mais c'est si beau penser à tomber ensemble
Il pleut mais nous sommes hors du danger
Nous arriverons à respirer
Sous le déluge universel
 
Et on va changer 1000 fois
De la forme et des traits
Pour ne pas sentir l'habitude
Il y aura des rendez-vous
Que tu seras obligé à perdre
Nous travaillerons dur à être mieux
Quand on ne peut pas faire de mieux
 
Peut-être non, ce n'est pas le dernier obstacle
Il pleut mais nous sommes hors du danger
Arriverons à respirer
Sous le déluge universel
 
Ils nous verront atraverser
Sous le déluge universel
 
Publié par QuothTheRavenclawQuothTheRavenclaw le Sam, 16/11/2019 - 22:46
L’auteur·e de cette traduction a demandé une relecture. Cela signifie qu’il ou elle sera ravi·e de recevoir des remarques, corrections, suggestions, etc. Si vous avez des notions dans ces deux langues, n’hésitez pas à ajouter un commentaire.
italienitalien

L'ultimo ostacolo

Collections avec « L'ultimo ostacolo »
Paola Turci: Top 3
Commentaires