L'été indien (Angol translation)

Reklám
Francia

L'été indien

Tu sais, je n'ai jamais été aussi heureux que ce matin-là.
Nous marchions sur une plage un peu comme celle-ci,
c'était l'automne, un automne où il faisait beau,
une saison qui n'existe que dans le Nord de l'Amérique.
Là-bas, on l'appelle l'été indien,
mais c'était tout simplement le nôtre.
Avec ta robe longue tu ressemblais à une aquarelle de Marie Laurencin,
et je me souviens, je me souviens très bien de ce que je t'ai dit ce matin-là.
Il y a un an, y a un siècle, y a une éternité.
 
On ira où tu voudras, quand tu voudras
et l'on s'aimera encore, lorsque l'amour sera mort.
Toute la vie sera pareille à ce matin
aux couleurs de l'été indien.
 
Aujourd'hui, je suis très loin de ce matin d'automne,
mais c'est comme si j'y étais.
Je pense à toi.
Où es-tu ?
Que fais-tu ?
Est-ce que j'existe encore pour toi ?
Je regarde cette vague qui n'atteindra jamais la dune.
Tu vois, comme elle je reviens en arrière,
comme elle je me couche sur le sable et je me souviens,
je me souviens des marées hautes du soleil et du bonheur qui passaient sur la mer.
Il y a une éternité, un siècle, il y a un an.
 
On ira où tu voudras, quand tu voudras
et l'on s'aimera encore, lorsque l'amour sera mort.
Toute la vie sera pareille à ce matin
aux couleurs de l'été indien.
 
Kűldve: hawraahawraa Kedd, 15/09/2009 - 02:44
Angol translationAngol
Align paragraphs
A A

Indian Summer

Versions: #1#2#3#4#5#6
You know, I'd never been as happy as I was that morning
We were walking along a beach like this one here
It was autumn, a beautiful autumn day
A season that exists only in America's north
Over there they call it Indian summer
But it was just simply ours
With your long dress you looked like a Marie Laurencin watercolour
And I remember, I remember very well what I told you that morning
A year ago, a century ago, an eternity
 
We’ll go wherever you’d like, whenever you’d like
And we will still love each other, when love will have died
All our life will be the same as this morning
With the colours of Indian summer
 
Today I'm far away from that autumn morning
But it’s as if I were there.
I think of you.
Where are you?
What are you doing?
Do I still exist for you?
I look at this wave that will never reach the dune
You see, like the wave, I lay on the sand and I remember,
I remember high tides, sun and happiness passing
over the sea.
An eternity, a century, a year ago.
 
We will go wherever you’d like, whenever you’d like
And we will still love each other, when love will have died
Our whole life will be the same as this morning
With the colours of Indian summer.
 
Kűldve: maxremymaxremy Hétfő, 23/04/2012 - 01:56
Last edited by maxremymaxremy on Szerda, 19/06/2013 - 01:04
Hozzászólások