Russia is waging a disgraceful war on Ukraine. Stand With Ukraine!

Une jeune fillette (traduzione in Catalano)

  • Artista: Claire Lefilliâtre (Claire Lefilliâtre)
  • Canzone: Une jeune fillette
  • Traduzioni: Catalano, Greco
Francese (Francese Antico)
Francese (Francese Antico)
A A

Une jeune fillette

Une jeune fillette de noble cœur
Plaisante et joliette de grand' valeur
Contre son gré on l'a réduit nonette
Cela point ne lui haicte
dont vit en grand douleur (x2)
 
Un soir après Complies seulette était
En grande mélancolie se tourmentait
Disant ainsi : douce Vierge Marie
Abrégez moy la vie puisque mourir je dois
 
Mon pauvre cœur soupire incessamment
Aussi ma mort désire journellement
Qu'à mes parents ne puis-je mander n'écrire
Ma beauté fort empire je vis en grand tourment (x2)
 
Que ne m'a t on donnée à mon fidèle ami
Qui m'a tant désirée aussi ai- je moi lui
Toute la nuit me tiendrait embrassée
 
Me disant sa pensée et moy la mienne à lui
Adieu vous dis mon père ma mère et mes parents
Qui m'avez voulus faire nonette en ce couvent
Où il n'y a point de réjouissance
Je vis en déplaisance je n'attend que la mort (x2)
 
(Instrumental)
 
La mort est fort cruelle à endurer
Combien qu'il faut par elle très tout passer
Encore est plus grand le mal que j'endure
Et la peine plus dure qu'il me faut supporter (x2)
 
Adieu vous dis les filles de mon pays
Puisqu'en cette abbaye me faut mourir
En attendant de mon Dieu la sentence
Je vis en espérance d'en avoir réconfort (x3)
 
Postato da La IsabelLa Isabel Mar, 28/07/2020 - 22:21
Commenti dell’autore:

Claire Lefilliâtre, une découverte pour moi, mais un nom à retenir !

traduzione in CatalanoCatalano
Allinea i paragrafi

Una nineta

Una nineta de cor noble
Plaent i boniqueta de gran valor
Contra la seva voluntat hom l’ha reduït monja
Això no l’hi agrada pas
de què viu en gran dolor (x2)
 
Una tarda després de Complies soleta n’era
En gran melancolia es turmentava
Diuen així Dolça Verge Maria
Abreugi -me la vida puix que morir dec (x2)
 
El meu pobre cor sospira incessantment
Per això la meva mort desitjo diàriament
Que als meus pares no puc manar escriure
La meva bellesa molt s’endanya visc en gran turment (x2)
 
Perquè no m’han donat al meu fidel amic
Que m’ha estimat tan també jo l’hi he estimat a ell
Tota la nit em tindria abraçada
 
Dient-me el seu pensament i jo el meu a ell
Adeu us diu mon pare ma mare i els meus parents
Quin heu volgut fer-me monja en aquest convent
On no n’hi ha cap celebració
Visc en disgust espero només que la mort (x2)
 
(Instrumental)
 
La mort és molt cruel a sofrir
Com que n’hi ha per ella de passar-ho molt tot
Encara és més gran el mal que pateixo
I la pena més dura que he de suportar (x2)
 
Adeu us dic les nenes del meu país
Puix que a aquesta abadia m’he de morir
Esperant del meu Déu la sentencià
Visc en esperança d’en haver-hi consol (3)
 
Grazie!
thanked 4 times
Postato da La IsabelLa Isabel Mar, 28/07/2020 - 22:23
Ultima modifica La IsabelLa Isabel Lun, 30/05/2022 - 20:23
Traduzioni di “Une jeune fillette”
Catalano La Isabel
Commenti fatti
guest-guestguest-guest    Dom, 29/05/2022 - 01:43

Une chanson anonyme dont la première trace écrite (paroles et musique) figure dans le “Recueil des plus belles et excellentes chansons en forme de voix de ville”, une édition du 16ème siècle.
La chanson évoque le désespoir d'une jeune fillette que ses parents ont mise au couvent contre son gré.
Il s'agissait d'une pratique très courante depuis le Moyen Âge et qui a perduré pendant des siècles, justifiée souvent par l'impossibilité de doter toutes les filles de la famille en cas de patrimoine insuffisant.
De nombreuses voix s'étaient élevées à la Renaissance, de la part des Réformés, contre cette politique de claustration des filles dans les couvents catholiques

La IsabelLa Isabel    Dom, 29/05/2022 - 09:57

Oh ! Merci de ce commentaire !
Oui, cette pratique était courante au Moyen-âge, tant pour les filles, que pour les garçons d'ailleurs. Mis à part l'aîné qui pouvait avoir la terre, les autres étaient bien souvent destinés aux "ordres" soit nonnes pour les filles, soit curés ou abbés pour les garçons ou encore militaires.
Par contre, je n'ai jamais entendu parler de ce " Recueil des plus belles et excellentes chansons en forme de voix de ville”, du 16ème siècle. J'apprends quelque chose et je t'en remercie (j'espère que le "tu" ne choquera pas) :-))

A+

Read about music throughout history