• Charles Baudelaire

    L'étranger → traduzione in Basco (moderno, Batua)→ Basco (moderno, Batua)

Condividere
Font Size
Testi originali
Swap languages

L'étranger

- Qui aimes-tu le mieux, homme énigmatique, dis ? ton père, ta mère, ta sœur ou ton frère ?
- Je n'ai ni père, ni mère, ni sœur, ni frère.
- Tes amis ?
- Vous vous servez là d'une parole dont le sens m'est resté jusqu'à ce jour inconnu.
- Ta patrie ?
- J'ignore sous quelle latitude elle est située.
- La beauté ?
- Je l'aimerais volontiers, déesse et immortelle.
- L'or ?
- Je le hais comme vous haïssez Dieu.
- Eh ! qu'aimes-tu donc, extraordinaire étranger ?
- J'aime les nuages... les nuages qui passent... là-bas... là-bas... les merveilleux nuages !
 
Traduzione

Arrotza

« – Esadazu, gizon enigmatiko horrek, zer maite duzu zuk gehien ?
Zure aita, zure ama, zure arreba, zure anaia ?
– Nik ez dut ez aitarik, ez amarik, ez arrebarik eta ez anaiarik.
– Lagunak, orduan ?
– Orain artean niretzat zentzurik izan ez duen hitz batez baliatu zara.
– Zure aberria ?
– Ez dakit zein latitudetan kokatua dagoen.
– Edertasuna ?
– Oso gustura maitatuko nuke, jainkosa eta hilezina.
– Urrea ?
– Gorroto dut zuk Jainkoa gorroto duzun bezala.
– Orduan, zer maitatzen duzu zuk, arrotz apart horrek ?
– Lainoak maite ditut... pasaka ari diren lainoak... hantxe... hantxe... laino zoragarriak ! »
 
Charles Baudelaire: 3 più popolari
Commenti