Evil Twin (フランス語 訳)

  • アーティスト: Eminem (Marshall Bruce Mathers III)
  • 曲名: Evil Twin
広告
フランス語 訳フランス語
A A

Skit - Jumeau Maléfique

[Intro]
Ouais, j'essaie de trouver la différence
Mais je crois que les démarcations deviennent floues
 
[Couplet 1]
Je suis dans une position délicate
Je me sens comme Ma$e quand il a quitté le game pour la foi
Je me sens enfermé avec ces chaînes et restreintes
Je fais partout comme Grimm pour chaque étranger en regardant l'espace
Parce que je réarrange leurs têtes mentalement
J'ai besoin de changer de rhythme
Parce que celui auquel je travaille est dangereux
Il n'y a pas d'endroit pour lacher cette colère et grâce à cette angoisse
J'ai arrêté les poulettes, les dindes
Pour commencer à les faire rôtir lentement
Parce que c'est ce qui me met dans mon jus
Rien à foutre de tes sentiments*, j'ai l'impression de jouer pour les Saints
Je veux juste te faire souffrir - je vise les pétasses
Et après je m'en prends à tous ces faux Kanye
Jay, Wayne et Drake
Je suis frustré parce qu'il n'y a plus de N'Sync, maintenant j'ai plus de truc nuls
Je suis à cours de Backstreet Boys à critiquer et attaquer
Je donne tout dans cette merde de rap
Et peu importe les retombées je suis prêt
Pour la bataille, p'tit con - baisse-toi, rampe vers la sortie arrière !
C'est une bagarre de bar, prépare ton arsenal
Et fait gaffe aux tabouret qui traversent la pièce
Aux bouteilles qui cassent, les miroirs aussi
Et je ne m'arrêterai pas tant que le pot à insultes soit plein
"T'as traité toutes les femmes de salopes
Mais tu oublies Sarah, Marshall (Palin)"
Oh, au temps pour moi, salope ! Et la prochaine fois que je me pointe en audience
Je serai à poil, je porterai juste mon affaire
Le juge sera la genre "Ça en jette
Combien ce petit fils de pute t'as couté ?
Gros malin, estime toi heureux que je ne te l'arrache pas
Pour te niquer jusqu'à l'os, enculé de beau gosse !
T'es tellement alléchant, Marshall, je devrais t'appeler "au jus"
Parce que tout ce tu fais c'est kicker tes rimes de chiottes"
Jumeau maléfique, prends ce beat là, c'est tout pour toi
Je crois que les gens peuvent changer, mais seulement pour le pire
J'aurais pu changer le monde, si je n'avais pas dit cette ligne
Tellement satanique, les chaines K-mart paniquent
Parce qu'ils ne peuvent même pas censurer les insultes
Parce qu'ils sont pires dits à l'envers, enculé
(Viole ta mère ! Tue tes parents !)
Merde, enculé, et ces gosses sont des perroquets
Ils courent dans la baraque comme des terroristes
En criant: "Putain ! Merde ! Putain !", un adulte avec une arrogance enfantine
Déchaîné depuis le jour où j'ai percé, je disais: "Le mérite ?
Rien à battre ! Mieux vaut faire du bruit, et j'aime les gros mots."
Depuis le premier album, même les meufs pensaient: "Cools paroles !
Yeux rêveurs !", mais ma putain de bouche était un cauchemar
Et depuis le début de ça tu pensais en faire partie et
L'opposition ressentait l'inverse, des fois j'écoute
Et revisite mes vieux albums autant que possible et
Je survole toutes ces putains de chansons
Pour être sûr de rester compétitif
Haha ! Déchiqueteur de beats, collectionneur de rimes
Un génie limite fatigué de ses lignes
Et ça définit en quelque sorte où j'en suis et comment je me sens maintenant
Je crois que je vais frapper le premier et ignorer les réponses
 
[Refrain]
Les ténèbres se rapprochent, et c'est reparti
Elles contrôlent mon stylo, mais c'est pas moi, c'est mon jumeau maléfique
(Après je sors et vois mon jumeau maléfique
Il me lance un rictus maléfique)
Mais c'est juste un ami, qui apparaît de temps en temps
Alors ne rejetez pas la faute sur moi, mais sur lui, c'est mon jumeau maléfique
( Je sors et vois mon jumeau maléfique, il me lance un rictus maléfique)
 
[Interlude]
Bon retour au pays des vivants, mon ami
Tu as dormi pendant un sacré moment
 
[Couplet ]
Alors, il reste qui ? Lady Gaga ? On s'en prend à Bieber ?
Nan, je N Christina !
Je déconnerai pas non plus avec aucune des Jessica: Simpson ou Alba
Mes albums font plus mals qu'un streptocoque avec fièvre
Sortez le Chloraseptic, l'Excedrin, l'Aleve, ou
Le Tylenol 3 extra fort
J'ai l'impression de me consumer à mort, mais je gèle
Cloué au lit destiné à ne plus jamais quitter la
Chambre, comme la légende de Heath-uh-
Ledger, mes lettres d'adieux, à peine lisibles, lisez le
Bas, c'est signé par le Joker
Lorena a dit que je ne pouvais pas la quitter
Qu'elle trancherait mon zizi si jamais je la faisait aller
Rien à foutre, salope ! Y laisser ma bite pour une chatte ?
Je serais Jerry Mathers si je la laissait à Beaver*
Lui couperait les nichons en faisant le con au balcon
Golly-Wally, je me défoule, chauffe les foules, Jésus
Depuis 1-9-9-4-6 Dresden, c'était sans doute
Mon destin quand sur les marches, j'ai rencontré DeShaun
A Osborn, je n'ai jamais atteint la 3ème
Je voulais juste sécher les cours et rapper, je récurrais des sols
Retournais des burgers et faisait la plonge
En écrivant des barres, j'essayais de les rendre valables
Parce que j'ai pris des éduqués et les ai changé
Ils dormaient, je les ai fait arrêter de ronfler
Et faire péter le popcorn
Donc, j'ai été hip-hop dans cette forme tip-top
Depuis que N.W.A. braillait depuis les fenêtres de ma voiture
En me penchant sur le klaxon, en criant "Fuck the police !" comme un porno de flics
J'ai examiné ce rap sous tous ses angles depuis popcorn
Je m'en fous du top cinq, salope, je suis dans le top quatre
Et ça inclue Biggie et Pac, sale pute
Et j'ai un jumeau maléfique
Alors tu crois qu'elles sont pour qui les troisième et quatrième places, putain ?
Et même si je suis déjà fou, je suis beaucoup plus docile que lui
Et je suis ouf, mais bon, qui putain voudrait d'un Eminem simple ?
Mais personne n'est plus tordu de Slim, regarde ce (rictus maléfique)
(Jumeau maléfique) entre, s'il-te-plait, comment tu t'appelles déjà ?
Salut ! Pédé ! Regarde qui est de retour
Avec un morpion dans le cul comme si un homard y avait rampé
Deux lapins, un koala, et une boule de poils
Et vous savez tous que j'ai pas la lumière à tous les étages
C'est pour ça que je suis un toxico, et qu'il n'y a pas beaucoup de place la haut
Paix à Whitney, bon sang, je viens de réaliser
Je devrais appeler la police des fous pour venir me chercher
Parce que j'en ai tellement marre d'être dans le vrai
J'aimerais que quelqu'un m'admette enfin
Dans un hôpital psychiatrique avec Britney
Oh, PTDR, y a pas moyen,
Jose Baez pourrait pas battre ce rap - OJ, non
Houra, je suis libre comme Casey Anthony, hey ho
(Hey ho !) On dirait que j'essaie de chanter
Le putain de refrain de "Hip Hop Hooray" ? Non
Je gueule, t'es bas-de-gamme comme un 8-0-8
Et je tabasse le putain de truc qui te sert de visage, donc
Monte cette partie basse, yo !
Tango, t'as cru quoi ? Dancer un slow ou faire du bowling ?
T'essaie de tenir la main de ton copain ?
Quoi, tu crois que je cherche l'amour parce que je suis seul ?
Change de disque, t'as pas une seule chance de me contrôler
Ho, je suis seulement vulnérable quand j'ai la gaule
Superman, essaie de me prendre, ça fera pas mal
N'essaie pas de me faire marcher, je suis foutu donc je bosse pas
Comme toi mais t'es foutu parce que tu bosses pas
Mais toute connerie mise à part, je trouve mon rhythme
Toujours Shady à l'intérieur, les cheveux autant décolorés
Comme avant, quand je vous ai présenté mon côté agité la première fois
Et rejeté la faute sur lui quand ils voulaient critiquer
Parce qu'on est la même personne, salope !
 
金, 12/01/2018 - 02:10にloudmiloudmiさんによって投稿されました。
著者コメント:

* Feelings est ici un homonyme de "fillings" (= farce, en cuisine).
* Référence à la série "Leave it to Beaver", où le personnage nommé Jerry Mathers, est aussi surnommé Beaver (qui est un mot utilisé également pour désigner l'appareil génital féminin en anglais).

5
あなたの評価: None Average: 5 (1 vote)
英語英語

Evil Twin

Eminem: トップ3
コメント
Jethro ParisJethro Paris    土, 04/05/2019 - 22:01

The source lyrics have been updated. Please review your translation.