Reclame

Blancaflor (Frans vertaling)

  • Artiest: Maria del Mar Bonet (Maria del Mar Bonet i Verdaguer)
  • Gastmuzikant: Catalan folk
  • Nummer: Blancaflor 6 vertalingen
  • Vertalingen: Duits, Engels, Frans, Italiaans, Roemeens, Spaans
Catalaans

Blancaflor

Al mirador del castell,
Blancaflor hi està asseguda
i ,amb una pinteta d'or,
sons cabells pentina i nua...
 
Gira els ulls devers el cel;
no hi veu estrella qualcuna.
Els gira devers la mar,
i veu traspuntar la lluna!
 
Les veles veu arribar
d'una nau qui n'és vinguda;
Mira ara envers el camí
i veu molta gent que hi puja.
 
Veu venir un cavaller
qui va a cavall d'una mula;
sella i brida ne són d'or
i també les ferredures!
 
Un gran acompanyament
el senyor darrere duia
i, de tant lluny com la veu,
el cavaller la saluda!
 
Cavaller, bon cavaller,
si veniu de part de França
haureu vist el meu senyor,
que Déu guardi de desgràcia!»
 
L'he vist i l'he conegut
i amb ell tinc grossa amistança.
Som dinats, ans de venir,
moltes voltes a sa taula!
 
Ara ja deu ser casat:
el Rei li donà una infanta.»
 
Benhaja ell qui la manté!
Malhaja qui la hi ha dada!
 
Fa set anys que jo l'esper,
com a dona ben casada.
Set d'altres l'esperaré
com una vidueta honrada!
 
Si dins aquest temps no ve,
seré monja consagrada...
Me'n tancaré, al convent;
el convent de Santa Clara.»
 
Senyora, jo fos de vós,
no en voldria ser, tancada.
Pot venir vostre marit
a l'hora més impensada...
 
Què en faríeu, dama, vós,
si davant el vésseu ara?»
 
Faria els rosers florir
i les poncelles badar-se!»
 
Senyora, idò, ja poreu,
que davant el teniu ara!»
Es van dar tant fort abraç
que de joia ambdós ploraven!
 
Es giren ençà i enllà;
els rosers aponcellaven!
 
Toegevoed door MetodiusMetodius op Zat, 13/01/2018 - 16:49
Laatst bewerkt door FaryFary op Woe, 29/08/2018 - 08:31
Frans vertalingFrans
Align paragraphs
A A

Blanche fleur

Dans la tour du château,
Blanche fleur y est assise
et, avec un peigne d’or
elle peigne et noue ses cheveux …
 
Elle tourne ses yeux vers le ciel;
elle n’y voit aucune étoile.
Elle les tournent vers la mer
et voit poindre la lune !
 
Elle voit arriver les voiles
d’une nef qui est venue
Elle regarde maintenant vers le chemin
et voit beaucoup de gens qui y monte.
 
Elle voit un cavalier
qui chevauche une mule,
selle et bride sont en or
et aussi les ferrures !
 
Le cavalier derrière lui menait
Un grand cortège
et d’aussi loin qu’il la voit
le cavalier la salue !
 
“Cavalier, gentil cavalier
si vous venez de par la France (1)
vous aurez vu mon châtelain
Que Dieu le protège !”
 
“Je l’ai vu et je l’ai connu
et pour lui j’ai une grande amitié.
Nous avons diné (2) avant de venir
de nombreuses fois à sa table” !
 
Maintenant il doit être marié :
le Roi lui donna une princesse”
 
“Bénis soit celui qui la nourrit !
Maudit celui qui la lui a donnée”
 
“Cela fait sept ans que je l’attend
comme une femme bien mariée.
Sept autres je l’attendrai
comme une petite veuve vertueuse !
 
Si d’ici ce temps, il ne vient pas,
je serai sœur consacrée
Je m’enfermerai, au couvent;
le couvent de Sainte Claire”
 
“ Dame, je serais vous
je ne voudrais pas être enfermée.
Votre mari peut venir
à l’heure la plus inattendue...
 
Que feriez-vous Dame, vous,
si devant vous le voyiez maintenant ?
 
“Je ferais fleurir les rosiers
et les bourgeons éclore !
 
“Dame, pouvez commencer enfin
car devant vous l’avez maintenant !”
Ils se donnèrent de si fortes étreintes
que de joie tous deux pleurèrent
 
Ils se tournent ici et là;
les rosiers s’épanouissaient !
 
Toegevoed door La IsabelLa Isabel op Zat, 04/05/2019 - 08:53
Comments van auteur:

1) "de par" : ancienne tournure pour dire “en traversant”, “en passant par”

2) A l’époque de la chanson, les noms des repas en France correspondaient à ceux du Catalan.
De nos jours , les correspondance sont en français :
Prendre le petit déjeuner = esmorzar,
le repas de midi ou déjeuner = dinar
et le repas du soir ou diner = sopar

Maria del Mar Bonet: Top 3
Reacties