Reclame

Ir y quedarse, y con quedar partirse (Frans vertaling)

  • Artiest: Lope de Vega (Félix Lope de Vega y Carpio)
  • Nummer: Ir y quedarse, y con quedar partirse 2 vertalingen
  • Vertalingen: Frans, Italiaans
  • Verzoeken: Turks (Ottomaans)
Spaans

Ir y quedarse, y con quedar partirse

Ir y quedarse, y con quedar partirse,
partir sin alma y ir con alma ajena,
oír la dulce voz de una sirena
y no poder del árbol desasirse;
 
arder como la vela y consumirse
haciendo torres sobre tierna arena;
caer de un cielo, y ser demonio en pena,
y de serlo jamás arrepentirse;
 
hablar entre las mudas soledades,
pedir pues resta sobre fe paciencia,
y lo que es temporal llamar eterno;
 
creer sospechas y negar verdades,
es lo que llaman en el mundo ausencia,
fuego en el alma, y en la vida infierno.
 
Toegevoed door SarasvatiSarasvati op Zat, 26/01/2019 - 14:57
Frans vertalingFrans
Align paragraphs
A A

partir et rester, et en restant se briser

partir et rester, et en restant se briser,
partir sans âme et aller avec l'âme d'autrui
ouïr la douce voix d'une sirène1
et de l'arbre 2 ne pas pouvoir se libérer
 
s'embraser telle une bougie et se consumer
en érigeant des tours sur la douceur du sable;
tomber du ciel, et être un démon en peine
et de l'être jamais ne s'en repentir ;
 
parler avec des solitudes muettes,
demander que reste,en sus la foi, la patience
et ce qui est temporaire le nommer éternel ;
 
croire aux soupçons et nier les vérités,
c'est ce qu'ils appellent dans le monde l'absence,
brûlure de l'âme, et dans la vie l'enfer.
 
Toegevoed door SarasvatiSarasvati op Zat, 26/01/2019 - 15:24
Meer vertalingen van Ir y quedarse, y con...
Frans Sarasvati
Please help to translate "Ir y quedarse, y con..."
Collections with "Ir y quedarse, y con..."
Reacties
JadisJadis    Zat, 26/01/2019 - 15:50

Courageuse tentative, vu que le texte n'est pas tout récent et plutôt énigmatique...
 
Je me suis demandé si par "árbol" l'auteur n'entendait pas "le mât" (cf Ulysse et les sirènes), mais c'est une pure hypothèse... Par contre je dirais "ne pas pouvoir se libérer" plutôt que "s'en libérer".
"en réalisant des tours sur du sable tendre" : je dirais (par exemple)  "en érigeant des tours sur le sable inconstant', ce qui : 1/ ferait un alexandrin, 2/ éviterait l'ambiguïté sur "tour" (il ne s'agit pas d'un prestidigitateur qui fait des tours), 3/ me semblerait une traduction plus poétique pour "tierna", lidée étant que construire sur du sable n'est pas forcément une idée très fameuse... (le sable n'est pas tendre, mais il s'écroule)
parler entre muettes solitudes > parler au milieu de solitudes muettes ?
pedir pues resta sobre fe paciencia > je ne comprends pas grand chose, mais j'ai l'impression que ça signifie qqch comme "demander que reste, en sus de la foi, la patience" (hypothèse également)
Ils aimaient bien ce genre de poésie à l'époque, ça me rappelle Luis de Camoens (portugais), qui faisait plus ou moins dans le même style...
 

SarasvatiSarasvati    Zat, 26/01/2019 - 16:01

merci pour ces propositions,
j'y reviendrais ultérieurement..je dois filer

tierna c'est aussi , qui se déforme facilement, ou aussi douce..métaphore sur la femme..?
ériger oui mieux..

-pedir pues resta sobre fe paciencia,...>demander a se soustraire de la foi avec patience...oh celle-là mystère

SarasvatiSarasvati    Zat, 26/01/2019 - 17:40

Merci beaucoup

C'est très bien vu la relation avec Ulysse, c'est exactement ça
J'ai fait les changements...
je vais découvrir Luis de Camoens..