Reclame

Salga la luna (Frans vertaling)

  • Artiest: Mano Negra
  • Nummer: Salga la luna 2 vertalingen
  • Vertalingen: Engels, Frans
Frans vertalingFrans
A A

Surgit la Lune

La Nuit de ma naissance
(Apparut la Lune, apparut la Lune)
Elle (=la Nuit) se pencha sur mon berceau
(Elle se précipita sur la Lune, se précipita sur la Lune)
Moi je regrettai d'être né
Surgirent la Lune et le Soleil
Le soir où je te vis
(Dans les cieux :la Lune,la Lune et le Soleil)
Je sentis comme un rayon
(Rayon de soleil, rayon de soleil)
Quand j'osai t'embrasser
Apparut la Lune, puis le Soleil
La nuit où je te mentis
(La Lune se jeta sur moi, la Lune se jeta sur moi)
Tout seul je regagnai mon berceau
(elle se précipita dans ma tombe, elle se précipita dans ma tombe)
Là j'y demeure
pour dormir.
 
Toegevoed door  Gast Gast op Di, 12/10/2010 - 11:52
Added in reply to request by karokaro
Laatst bewerkt door phantasmagoriaphantasmagoria op Vrij, 11/09/2015 - 02:56
Comments van auteur:

La chanson "Salga la luna" de Mano Negro me fait beaucoup penser aux poèmes de Federico Garcia Lorca avec l'omniprésence de La Lune: "La luna vino a la fragua ....".La lune dans la splendeur de la Nuit est un élément de mauvais augure, hostile. Les éléments cosmiques sont personnifiés. La Lune à la fois témoin de la naissance du bébé, puis de ses premières amours, met fin de manière tragique à la vie de l'enfant qu'elle a vu naître et qu'elle assassine métaphoriquement pour avoir trahi sa bien-aimée en lui mentant. Le sommeil à la fin de la chanson est un sommeil qui métaphorise la mort, un sommeil éternel. Le tout est orchestré de manière théâtrale. Il convient de noter dans cette chanson deux espaces: l'espace matérialisé: l'existence sur terre et l'espace céleste "Arriba". La destinée tragique de cet enfant est un thème qu'affectionne en effet beaucoup Lorca. Il faut donc voir l'originalité de cette chanson dans le jeu sur les espaces, la personnification, la théâtralisation et plus que tout la POLYSEMIE. Tout comme Lorca, le compositeur de cette chanson suggère mais ne dit pas! Place est donc faite à l'imaginaire comme cela est le cas dans les poèmes de Federico Garcia Lorca et le lecteur/auditeur a toute latitude d'interpréter ce qui est suggéré mais pas dit de manière explicite.
Le compositeur s'inspire à l'évidence de Lorca qui, lui ,réinvente un discours poétique qui rompt avec les conventions et l'usage normé de la langue et de la culture occidentale. Le compositeur ne dit pas "cayo la noche" mais "cayo la luna" comme l'aurait certainement dit feu Federico Garcia Lorca. Le terme "tumba" évoque concrètement la mort ce qui n'est pas le cas du verbe "dormir".

L'enfant né ,devenu adolescent connaissant les joies de l'amour, victime de la lune vindicative et assassine, retrouve son innocence par une regression à l'état foetal dans son berceau. La structure de cette chanson est circulaire.

SpaansSpaans

Salga la luna

Meer vertalingen van Salga la luna
Frans Guest
Reacties
GuestGuest    Ma, 18/07/2011 - 07:25

Les paroles sont belles et ne sont pas sans rappeler les poèmes de Federico García Lorca avec l'omniprésence de la lune personnifiée vindicative et assassine.

Miley_LovatoMiley_Lovato    Zat, 20/05/2017 - 19:16

The source lyrics have been updated. Please review your translation.