tekst Le petit sous-marin

francuski
francuski
A A

Le petit sous-marin

Ma chère femme, quand je fus capitaine
D'un sous-marin, te rappelles-tu mon bonheur ?
Risquer sa vie tous les jours de la semaine
Pour un marin, c'est un poste d'honneur
Mais à l'instant, après une plongée
Vient de se produire un choc sourd et profond
La coque du p'tit navire s'est allongée
Comme une bête morte par dix-huit mètres de fond
 
Mes matelots ont, sitôt l'abordage,
Poussé des portes, clos des compartiments
Et quand j'ai dû compter mon équipage
Nous étions six, six enterrés vivants
Nous attendons ici depuis des heures
Je crois entendre un bruit, des glissements
Ah, c'est le sous-marin, c'est lui qui grince
Et pleure sur les rochers où le déplacent les courants
 
Personne ici n'a perdu son courage
Mes matelots sont de rudes gars, vraiment
Seul le plus jeune se cache le visage
Et tombe à genoux en appelant sa maman
Ah, les braves gens ! Il faut que je les embrasse
Devant le danger, plus de grades, on est égaux
Mais moi, je compte chaque minute qui passe
Est-ce qu'on viendra nous tirer de ce tombeau ?
 
La provision d'oxygène s'épuise
Une heure encore et ce sera le néant
On n' souffre pas, on dirait qu'on se grise
Dans les oreilles, on a des bourdonnements
À nous tuer, l'asphyxie qui s'apprête
Vient de terrasser un de mes matelots
Je l'ai couché doucement et sous sa tête
Comme oreiller, j'ai placé le drapeau
 
Sous le navire, on passe des haussières
Il est trop tard, c'est mon tour de mourir
Mes compagnons sont étendus par terre
Morts un par un, ils ont l'air de dormir
Ma chère femme, c'est à toi que je pense
Tout est fini, voilà, c'était le destin
On donne sa vie simplement pour la France
Au fond de la mer, dans un p'tit sous-marin
 
Dzięki!
Udostępniono przez bataybatay dnia niedz., 08/04/2018 - 05:00
Komentarz wysyłającego:

Paroles de Roland Gaël
Musique de Gaston Gabaroche et Paul Dalbret
(1921, Pathé Frères #2973)
Aussi connu comme Lettre dun officier de marine à sa femme. La chanson se réfère à la collision du sous-marin français Pluviôse et du traversier Pas-de-Calais près de Calais. Les 27 membres d’équipage sont morts le 26 mai 1910.

Lyrics by Roland Gaël
Music Gaston Gabaroche and Paul Dalbret
(1921, Pathé Frères #2973).
Also known as “Lettre d’un officier de marine à sa femme”. The song refers to the collision of the French submarine Pluviôse by the ferry Pas-de-Calais near Calais. All 27 crew members died on 26 May 1910.

 

Tłumaczenia piosenki „Le petit sous-marin”
Paul Dalbret: Najbardziej popularne 3
Moje komentarze
Read about music throughout history