Cosas que remontan a la prehistoria (traducere în Franceză)

Publicitate
Spaniolă

Cosas que remontan a la prehistoria

Están allí pintadas en las paredes
y los techos de las cavernas
estás figuras
bisontes salces
osos caballos águilas
mujeres hombres
que
que no tienen edad
han nacidos y miles y miles de años
pero nacen de nuevos
cada vez que alguien las miras
 
¿Cómo pudieron ellos?
nuestros remotos abuelos
pintar de tan delicada manera
 
¿Cómo pudieron ellos ?
Esos brutos
Esos brutos, brutissimos
que a manos limpias peleaban
contra las bestias
crear figuras tan llenas de gracias
 
¿Cómo pudieron ellos?
dibujar esas lineas.
Esas lineas volanderas
que escapan de las rocas
y se van a l'aire
Cómo pudieron ellos
 
¿o eran ellas ?
¿o eran ellas ?
 
-pensé y no habrán sido ellas?
Y después me leí todo
sobre pinturas prehistórica
lo que me parecía importantísimo
porque de algún modo era la prueba que la
la voluntad de belleza a acompañado al ser humano
desde el principio de los tiempos
la necesidad de belleza el hambre de hermosura
y me leí todo lo que pude y nunca
a nadie le había ocurrido la posibilidad
que esas artistas fueran mujeres
entonces empece a escribirlo
Porque si nadie lo hace!
 
Postat de SarasvatiSarasvati la Joi, 12/04/2018 - 10:56
Comentariile autorului:

10'55...

traducere în FrancezăFranceză
Aliniază paragrafe
A A

Des choses qui remontent à la préhistoire

Elles sont là-bas peintes sur les parois
et les plafonds des cavernes
ces figures:
bisons, élans,
ours, chevaux, aigles,
femmes, hommes,
qui
qui n'ont pas âge
Elles sont nées il y a milles et milles années
Mais elles renaîssent de nouveaux
À chaque fois que quelqu'un les voit
 
Comment avaient-ils pu ?
Nos grands-pères éloignés
peindre de façon si sensible
 
Comment avaient-ils pu ?
Ces brutes,
Ces brutes,archis-brutes,
qui a mains libres se battaient
contre les bêtes
créer des figures emplient de tant de grâces
 
Comment avaient-ils pu ?
dessiner ces lignes.
Ces lignes fugaces
qui s'échappent des roches
et s'en vont dans les airs
Comment avaient-ils pu ?
 
Oú étaient-ce elles ?
Oú étaient-ce elles ?
 
j'avais pensé ;et ne fût-il pas elles ?
Et ensuite j'ai tout lu
sur les peintures préhistoriques
ce qui me semblait très important
parce que d'une certaine manière c'était la preuve que la
volonté de beauté a accompagnée l'être humain
depuis le principe des temps
Le besoin de beauté, la faim de magnificence
et j'ai lu tout ce que j'ai pu et jamais
et à personne ne lui avait passsé à l'esprit la possibilité
que ces artistes furent des femmes.
Alors j'ai commencé à l'écrire
Car si personne ne le fait,
qui le fera!
 
Postat de SarasvatiSarasvati la Joi, 12/04/2018 - 11:41
Mai multe traduceri ale cântecului „Cosas que remontan a...”
Franceză Sarasvati
Eduardo Galeano: Top 3
Comentarii