Fabrizio De André - La canzone di Marinella (traducere în Franceză)

traducere în Franceză

La chanson de Marinella

Voici l'histoire vraie de Marinella
qui glissa dans le fleuve au printemps
mais le vent qui la vit tellement belle
du fleuve l'emporta sur une étoile.
 
Seule sans souvenir de douleur
tu vivais sans rêve d'amour
mais un roi sans couronne ni escorte
un jour frappa trois fois à ta porte.
 
Il avait un chapeau banc comme la lune
et un manteau du rouge de l'amour
tu le suivis sans raison
comme un enfant suit un cerf-volant.
 
Sous le soleil tes yeux étaient beaux
il embrassa tes lèvres, tes cheveux
sous la lune tes yeux étaient las
il posa ses mains sur tes hanches.
 
Il y eut des baisers et des sourires
puis seules les fleurs de lys
purent voir avec les yeux des étoiles
ta peau frémir sous le vent et les baisers.
 
On raconte, bien que tu sois revenue
dans le fleuve, qui sait comment tu glissas,
qu'il ne voulut pas te croire morte
et qu'il frappa cent ans durant à ta porte.
 
Ceci est ta chanson Marinella
toi qui t'es envolée au ciel sur une étoile
et comme toutes les plus belles choses
tu n'as vécu qu'un seul jour, comme les roses
et comme toutes les plus belles choses
tu n'as vécu qu'un seul jour, comme les roses.
 
Postat de Maryse la Vineri, 03/08/2012 - 20:19
Ultima oară editat de Maryse în data Joi, 25/09/2014 - 21:31
Comentariile autorului:

La même chanson par Joan BAEZ :
http://www.youtube.com/watch?v=-QE34oJuVLI

Ah, dans mes jeunes années j'aurais de loin préféré cette Marinella à celle de notre corse national !

Italiană

La canzone di Marinella

Comentarii