Ces gens-là (превод на хрватски)

Реклама
француски

Ces gens-là

D’abord, d’abord, y a l’aîné
Lui qui est comme un melon
Lui qui a un gros nez
Lui qui sait plus son nom
Monsieur tellement qu´y boit
Tellement qu´il a bu
Qui fait rien de ses dix doigts
Mais lui qui n´en peut plus
Lui qui est complètement cuit
Et qui s´prend pour le roi
Qui se saoule toutes les nuits
Avec du mauvais vin
Mais qu´on retrouve matin
Dans l´église qui roupille
Raide comme une saillie
Blanc comme un cierge de Pâques
Et puis qui balbutie
Et qui a l´œil qui divague
Faut vous dire, Monsieur
Que chez ces gens-là
On ne pense pas, Monsieur
On ne pense pas, on prie
 
Et puis, y a l´autre
Des carottes dans les cheveux
Qu´a jamais vu un peigne
Qu´est méchant comme une teigne
Même qu´il donnerait sa chemise
A des pauvres gens heureux
Qui a marié la Denise
Une fille de la ville
Enfin d´une autre ville
Et que c´est pas fini
Qui fait ses p´tites affaires
Avec son p´tit chapeau
Avec son p´tit manteau
Avec sa p´tite auto
Qu´aimerait bien avoir l´air
Mais qui a pas l´air du tout
Faut pas jouer les riches
Quand on n´a pas le sou
Faut vous dire, Monsieur
Que chez ces gens-là
On n´vit pas, Monsieur
On n´vit pas, on triche
 
Et puis, il y a les autres
La mère qui ne dit rien
Ou bien n´importe quoi
Et du soir au matin
Sous sa belle gueule d´apôtre
Et dans son cadre en bois
Y a la moustache du père
Qui est mort d´une glissade
Et qui r´garde son troupeau
Bouffer la soupe froide
Et ça fait des grands flchss
Et ça fait des grands flchss
Et puis y a la toute vieille
Qu´en finit pas d´vibrer
Et qu´on attend qu´elle crève
Vu qu´c´est elle qu´a l´oseille
Et qu´on n´écoute même pas
C´que ses pauvres mains racontent
Faut vous dire, Monsieur
Que chez ces gens-là
On n´cause pas, Monsieur
On n´cause pas, on compte
 
Et puis et puis
Et puis il y a Frida
Qui est belle comme un soleil
Et qui m´aime pareil
Que moi j´aime Frida
Même qu´on se dit souvent
Qu´on aura une maison
Avec des tas de fenêtres
Avec presque pas de murs
Et qu´on vivra dedans
Et qu´il fera bon y être
Et que si c´est pas sûr
C´est quand même peut-être
Parce que les autres veulent pas
Parce que les autres veulent pas
Les autres ils disent comme ça
Qu´elle est trop belle pour moi
Que je suis tout juste bon
A égorger les chats
J´ai jamais tué de chats
Ou alors y a longtemps
Ou bien j´ai oublié
Ou ils sentaient pas bon
Enfin ils ne veulent pas
Parfois quand on se voit
Semblant que c´est pas exprès
Avec ses yeux mouillants
Elle dit qu´elle partira
Elle dit qu´elle me suivra
Alors pour un instant
Pour un instant seulement
Alors moi je la crois, Monsieur
Pour un instant
Pour un instant seulement
Parce que chez ces gens-là
Monsieur, on ne s´en va pas
On ne s´en va pas, Monsieur
On ne s´en va pas
Mais il est tard, Monsieur
Il faut que je rentre chez moi.
 
Поставио/ла: vereroverero У: Четвртак, 04/10/2012 - 02:48
Last edited by crimson_anticscrimson_antics on Среда, 21/01/2015 - 10:48
превод на хрватскихрватски
Align paragraphs
A A

Ti ljudi

Za početak, tu je najstariji
On, koji je poput lubenice
On, koji ima velik nos
On, koji ne zna više ni svoje ime, gospodine
Otkada pije puno
On pije preveć
Koji ne radi ništa sa svojih deset prstiju
Jer ni ne može više
On, koje je posve "kuhan"
Koji glumi kralja
Napije se svaku noć
Lošim vinom
Ali se pronađe ujutro
Kako spava u crkvi
Krut kao kip
Bijel kao uskršnje jaje
Koji zatim muca
I oči mu kolutaju
Moram reći, gospodine
Da takvi ljudi
Oni ne razmišljaju, gospodine
Oni ne razmišljaju, oni mole
 
A zatim, tu je drugi
Sa mrkvom u kosi
Koji nije čuo za češalj
Koji je opak kao đavao
Čak i ako pokloni svoju košulju
Sretnom siromašnom čovjeku
Što je oženio Denise
Curu iz grada
Mislim, iz drugog grada
Ali to nije kraj
Jer on ima svoj mali posao
Sa svojim malom šeširom
Sa svojim malim kaputom
Sa svojim malom autom
Koji namjerava imati stav
Ali nema nimalo stava
Ne smije se igrati bogataša
Jer je bez novca
Moram reći, gospodine
Da takvi ljudi
Oni ne žive, gospodine
Oni ne žive, oni varaju
 
A zatim, tu su druge
Majka koja ne kaže ništa
Ili nešto besmisleno
I od večeri do jutra
Ispod njezinog apostolskog lica
I u njezinom drvenom okviru
Tu su očevi brkovi
On je umro jer se kliznuo
I koja gleda njegovo stado
Dok piju hladnu juhu
Kako prave velike "flchss"
Kako prave velike "flchss"
A i tu je slaba starica
Koja se ne prestaje tresti
I svi čekaju da umre
Jer ona ima novac
A i nitko ne sluša
Što mu govore njezine ruke
Moram reći, gospodine
Da takvi ljudi
Oni ne govore, gospodine
Oni ne govore, oni se računaju
 
A zatim, zatim
Zatim je tu Frida
Prekrasna kao sunce
Voli me kao
Što ja volim nju
Čak si i često kažemo
Da ćemo imati kuću
S mnogo prozora
I gotovo bez zidova
I da ćemo živjeti u njoj
I da će nam biti lijepo
A to čak i nije sigurno
To je još uvijek "možda"
Jer drugi to ne žele
Jer drugi to ne žele
Drugi, oni kažu da je ona
Prelijepa za mene
Da sam ja samo dobar
Za ubijanje mačaka
Ali ja nikada nisam ubijao mačke
Ili je to bilo davno
Ili je moguće da sam zaboravio
Ili nisu mirisale dobro
Ali svejedno, oni to ne žele
Ponekad kad se vidimo
Pretvaram se da je slučajnost
To što sa suznim očima
Kaže da će otići
Kaže da će me slijediti
I tada na trenutak
Ali samo na trenutak
Pomislim da joj vjerujem, gospodine
Na trenutak
Samo na trenutak
Jer s takvim ljudima
Gospodine, ne ide
Ne ide, gospodine
Ne ide
Ali već je kasno, gospodine
Moram ići kući
 
Поставио/ла: MajorCamposMajorCampos У: Среда, 14/12/2016 - 22:52
Више превода за "Ces gens-là"
хрватски MajorCampos
Молимо, помозите овом преводу: "Ces gens-là"
Коментари