• Boombox

    Вахтёрам → переклад на Французька→ Французька

Поділіться
Font Size
Переклад
Поміняти місцями мови

Aux portiers

Tu n'aimes pas la fumée, le diable l'emporte!
Elle tue les mots, fait tourner la tête
La rumeur se répand déjà dans les cours
Qu'il y a quelque chose entre nous.
De quoi parler avec toi, on a perdu le fil
Il faut arrêter de ne pas être soi-même et dormir à la maison
On ne peut pas nous juger à l'oeil, mais maintenant
Pourquoi est-ce qu'on appuie sur les freins et non sur l'accélérateur?
C'est une question de vieille date : pourquoi, pour quelle raison
Je perds un peu la tête, tu n'es plus toi-même
Pour qui sont désormais ces nuits en Crimée
Si je le croise, je lui dirai.
Ta petite voix qui me piaille comme un électrochoc
Que je suis ivre sans vin, c'est ta faute
Maintenant le pays le saura avant qu'il ne fasse nuit
On leur racontera tout sur les ondes fm.
 
Je me souviens du papier-peint blanc, de la vaisselle noire
Nous deux dans l'appartement, qui sommes-nous et d'où venons-nous?
On baisse les stores, le café et les brioches refroidissent
Expliquez-nous, maintenant, portiers,
Pourquoi me rend-elle si fou?
 
Allez, on va passer la nuit assis,
Ne t'en va pas, attends, par contre moi, il est temps que je m'en aille
Et s'il n'y a qu'une sortie devant nous
Pourquoi avons-nous tantôt froid, tantôt chaud?
Je suis fatigué de tout mettre à sa place
Et de revenir sur mes pas, encore une fois
Les touchers ont fondu mon métal
Tu es l'élément numéro cinq, tu ne prends ni ne reçois.
Le jeu approche de la fin, cette fois
Et tu ne dis toujours rien, c'est moi qui parle
Il reste quinze minutes avant le matin
Ne me provoque pas, c'est moi qui prends et qui jette.
On va essayer de tout recoudre sans remuer
D'effacer les numéros de téléphone
Mais on n'a plus la force pour partir sans rien demander
Allez, essayons de réfléchir à nouveau.
 
Je me souviens du papier-peint blanc, de la vaisselle noire
Nous deux dans l'appartement, qui sommes-nous et d'où venons-nous?
On baisse les stores, le café et les brioches refroidissent
Expliquez-nous, maintenant, portiers,
Pourquoi me rend-elle si fou?
 
Je me souviens du papier-peint blanc, de la vaisselle noire
Nous deux dans l'appartement, qui sommes-nous et d'où venons-nous?
On baisse les stores, le café et les brioches refroidissent
Expliquez-nous, maintenant, portiers,
Pourquoi me rend-elle si fou?
 
Оригінальний текст

Вахтёрам

Натисніть, щоб побачити текст оригіналу (Російська)

Коментарі