Retrouver ses dix-sept ans

espagnol

Volver a los Diecisiete

Volver a los diecisiete
después de vivir un siglo
es como descifrar signos
sin ser sabio competente.
Volver a ser de repente
tan frágil como un segundo,
volver a sentir profundo
como un niño frente a Dios,
eso es lo que siento yo
en este instante fecundo.

Se va enredando, enredando,
como en el muro la hiedra,
y va brotando, brotando,
como el musguito en la piedra,
ay, sí sí sí.

Mi paso retrocedido,
cuando el de ustedes avanza;
el arco de las alianzas
ha penetrado en mi nido
con todo su colorido,
se ha paseado por mis venas
y hasta las duras cadenas
con que nos ata el destino
es como un diamante fino
que alumbra mi alma serena.

Lo que puede el sentimiento
no lo ha podido el saber,
ni el más claro proceder
ni el más ancho pensamiento.
Todo lo cambia el momento
cual mago condescendiente,
nos aleja dulcemente
de rencores y violencia:
solo el amor con su ciencia
nos vuelve tan inocentes.

El amor es torbellino
de pureza original;
hasta el feroz animal
susurra su dulce trino,
detiene a los peregrinos,
libera a los prisioneros;
el amor con sus esmeros
al viejo lo vuelve niño
y al malo solo el cariño
lo vuelve puro y sincero.

De par en par la ventana
se abrió como por encanto,
entró el amor con su manto
como una tibia mañana;
al son de su bella diana
hizo brotar el jazmín,
volando cual serafín,
al cielo le puso aretes
y mis años en diecisiete
los convirtió el querubín.

Voir la vidéo
 Essayer d'aligner
français

Retrouver ses dix-sept ans

Retrouver ses dix-sept ans
Après avoir vécu un siècle
C'est comme déchiffrer des signes
Sans être un savant compétent,
Être soudain de nouveau
Aussi fragile qu'une seconde,
Sentir à nouveau profondément
Comme un enfant face à Dieu,
C'est ce que moi je sens
En cet instant fécond.

Il grimpe et grimpe,
Comme le lierre sur le mur,
Et il pousse et pousse,
Comme la mousse sur la pierre.
Ay oui, oui

Ma marche à reculons
Quand vous avancez,
L'arche des alliances
A pénétré mon nid,
Avec tout son coloris
Il s'est promené dans mes veines
Et jusqu'aux chaînes rigides
Avec lesquelles nous attache le destin
C'est comme un fin diamant
Qui illumine mon âme sereine.

Ce que peut le sentiment
Le savoir ne l'a pas pu,
Ni le comportement le plus clair
Ni la pensée la plus large,
Le moment change tout
Comme magicien complaisant
Nous éloigne doucement
Des rancœurs et des violences,
Seul l'amour et sa science
Nous rend si innocents à nouveau.

L'amour est tourbillon
De pureté originelle,
Même l'animal féroce
Susurre sa douce trille,
Arrête les pèlerins,
Libère les prisonniers,
L'amour et ses soins
Rend le vieillard enfant
Et seule la tendresse rend le mal
Pure et sincère.

La fenêtre s'est ouverte en grand
Comme par enchantement,
L'amour est entré avec son manteau
Comme une tiède matinée
Au son de sa belle diane
Il a fait pousser le jasmin,
Volant comme une séraphin
A mis des boucles d'oreille au ciel
Et le chérubin
Ma redonné mes dix-sept ans.

Publié par purplelunacy le Mar, 24/04/2012 - 19:38
24 remerciements
Des invités ont remercié 24 fois
0
Note : Aucun(e)
Plus de traductions de "Volver a los Diecisiete "
espagnol → français - purplelunacy
0
Commentaires