Publicité

The Charge of the Light Brigade (traduction en français)

  • Artiste: Alfred Lord Tennyson (Alfred Tennyson)
  • Chanson: The Charge of the Light Brigade 2 traductions
  • Traductions : français #1, #2
anglais

The Charge of the Light Brigade

Half a league, half a league,
Half a league onward,
All in the valley of Death
Rode the six hundred.
“Forward, the Light Brigade!
Charge for the guns!” he said.
Into the valley of Death
Rode the six hundred.
 
“Forward, the Light Brigade!”
Was there a man dismayed?
Not though the soldier knew
Someone had blundered.
Theirs not to make reply,
Theirs not to reason why,
Theirs but to do and die.
Into the valley of Death
Rode the six hundred.
 
Cannon to right of them,
Cannon to left of them,
Cannon in front of them
Volleyed and thundered;
Stormed at with shot and shell,
Boldly they rode and well,
Into the jaws of Death,
Into the mouth of hell
Rode the six hundred.
 
Flashed all their sabres bare,
Flashed as they turned in air
Sabring the gunners there,
Charging an army, while
All the world wondered.
Plunged in the battery-smoke
Right through the line they broke;
Cossack and Russian
Reeled from the sabre stroke
Shattered and sundered.
Then they rode back, but not
Not the six hundred.
 
Cannon to right of them,
Cannon to left of them,
Cannon behind them
Volleyed and thundered;
Stormed at with shot and shell,
While horse and hero fell.
They that had fought so well
Came through the jaws of Death,
Back from the mouth of hell,
All that was left of them,
Left of six hundred.
 
When can their glory fade?
O the wild charge they made!
All the world wondered.
Honour the charge they made!
Honour the Light Brigade,
Noble six hundred!
 
Dernière modification par EnjovherEnjovher le Mer, 04/09/2019 - 07:00
traduction en françaisfrançais
Aligner les paragraphes
A A

La charge de la Brigade Légère

Versions : #1#2
Une demi-lieue, une demi-lieue,
Une demi-lieue encore 1,
Et dans la vallée de la Mort
Chevauchent les six cents.
"Brigade Légère, en avant !
Devant les canons, chargez !" dit-il.
Et dans la vallée de la Mort
Chevauchent les six cents.
 
"Brigade Légère, en avant !"
Y avait-il un homme consterné ?
Alors que pourtant le soldat savait
Que quelqu'un s'était trompé.
Ils n'avaient pas à répondre,
Ils n'ont pas demandé pourquoi,
Ils vont obéir... et mourir.
Et dans la vallée de la Mort
Chevauchent les six cents.
 
Des canons à leur droite,
Des canons à leur gauche,
Des canons devant eux
Mitraillant et grondant;
Et assaillis de boulets, d'obus,
Ils chevauchaient hardiment
Dans les griffes de la Mort,
Jusqu'aux portes de l'Enfer
Chevauchaient les six cents.
 
Leurs sabres nus étincelaient,
Etincelaient en tournoyant dans les airs,
Sabrant là-bas les canonniers,
Et chargeant une armée, pendant
Que le monde regardait, étonné.
Plongés dans la fumée des tirs,
Ils ont piqué droit à travers les lignes;
Et Cosaques et Russes
Ont chancelé sous les coups de sabre,
Se sont brisés et ont reculé.
Alors ils sont revenus, mais pas tous,
Non, pas les six cents.
 
Des canons à leur droite,
Des canons à leur gauche,
Des canons derrière eux
Mitraillant et grondant;
Et assaillis de boulets, d'obus,
Pendant que chevaux et héros tombaient...
Ceux qui se sont si bien battus
Sont passés à travers les griffes de la Mort,
Sont de retour des portes de l'Enfer,
Mais il est resté si peu,
Si peu des six cents.
 
Leur gloire pourra-t-elle donc pâlir ?
Oh la charge sauvage qu'ils ont menée !
Le monde en est émerveillé.
Honorez donc leur folle charge !
Honneur à la Brigade Légère,
[Honneur] aux six cents !
 
  • 1. litt. en avant
Publié par Folie de ChansonsFolie de Chansons le Lun, 03/06/2019 - 10:21
Commentaires de l’auteur·e :

Ceci est ma propre traduction de ce poème, un peu plus littérale peut-être.

Plus de traductions de « The Charge of the ... »
Commentaires